Le Tour de la Grande Casse 2013

Du 18/08/2013 au 00/00/2000

 

Du grand beau temps au départ de ce TOUR DE LA GRANDE CASSE, Ils sont 200 à partir sous un ciel étoilé puisque l'heure du départ a été avancée à 5H à la demande de certains participants, il est vrai que le parcours est exigeant et que les délais étaient un peu courts et traumatisants lors des éditions précédentes, les premiers passeront au col de Leschaux au lever du jour, li ne fait pas chaud voir même un peu frisquet à 2500m et les 3kms qui mènent au refuge du grand Bec sont assez froids, puis une descente plus rapide les attend jusqu'au 1er ravitaillement de Plan Fournier au km 13 à 1732m, ensuite une belle remontée de 250m+ de la Tour du Merle assez raide sur le haut avant de descendre sur Champagny le haut en passant par les Enclots du Seil, au bas de la descente,à la sortie de la forêt, ils passent à coté du barrage sans toutefois traverser le torrent, en restant donc bien sur la droite en remontant (rive gauche) par la piste de ski de fond qui est en faux plat montant jusqu'au Laisonnay d'en bas ou se situe le 2éme ravitaillement salé sucré, les participants sont au Km 25, ils vont attaquer le gros morceau de cette boucle avec les 1150m de D+ du col du Palet, cette montée n'est jamais très raide, par contre elle peut s'avérer très longue, en effet il faut remonter tout le vallon jusqu'au col, en tête les positions sont déjà claires : Florentin Le Provost mène la course, le second Rémi Berchet commence à céder un peu de terrain, quand à notre féminine Caroline Chaverot, elle caracole en tête et son avance ne cessera d'augmenter jusqu'à l' arrivée, après avoir passé le 2 éme col de la journée, c'est une descente assez rapide sur Val Claret   ou se trouve le 3éme ravito au km 35; C'est aussi le départ de la 2éme organisation de l'OT de Pralognan la Vanoise avec " La sauvage", trail plus court de 27km qui part de Val Claret pour arriver à Pralognan, ils empruntent donc le même parcours que la 2éme partie du Tour de la Grande Casse, traversée rapide de la station de Val Claret pour remonter en direction du col de la Leisse, cette fois ci la montée est plus courte avec un dénivelé nettement moins éprouvant, les médecins d'ifremmont procèdent à une ou deux mises en course, mais la grande majorité des participants passeront dans les délais, une fois le col de la Leisse franchi, on entame une longue descente qui conduira au refuge de la Leisse ou se trouve le 4 éme ravito préparé par le refuge et toujours servi avec un plaisir infini, pas de changement au niveau de la tête de la course, les écarts se creusent...très belle descente ensuite jusqu'au pont de Croé vie, et à cet endroit précis on traverse le Torrent pour remonter 300m de D+,en général les traileurs souffrent beaucoup à cause de la chaleur et de la difficulté de cette " bosse" qui se trouve au delà du km 50, il faut ensuite remonter ce long mais beau vallon en faux plat montant du col de la Vanoise avec ses lacs, jusqu'au refuge ou est proposé le 5éme ravitaillement, la montée est terminée, il reste maintenant à descendre les 7km de ce col de la Vanoise et jonglez avec ses cailloux et ses pierres, certains le descendront très vite (40 minutes environ) d'autres mettront beaucoup plus de temps, mais tout le monde ou presque arrivera à bon port au centre de la station de Pralognan la Vanoise avant la tombée de la nuit, quel bonheur de voir la satisfaction des traileurs à l'arrivée, et plus ils sont fatigués, et plus ils sont heureux d'en avoir terminé, une grande joie se lit sur leur visage, et cela fait très plaisir aux organisateurs que nous sommes.

7H35mn pour Florentin le Provot beau et large vainqueur, il devance Berchet Rémi qui termine en 7H49 mn et Jourjon Jean-Baptiste en 8H18mn; Caroline Chaverot termine première féminine en 8H30mn, record de l'épreuve battu, quelle championne cette Caroline qui gagnera 15 jours plus tard la grande classique de la CCC (Courmayeur-Champex-Chamonix) qui représente plus de la moitié du Tour du Mont Blanc, elle a dominé tous ses adversaires, ce Tour de la Grande Casse fut une excellente préparation pour elle, elle a osé faire le doublé en enchainant TGC et CCC et elle a gagné.

Belle victoire d'Emilien Bochet sur le parcours de 27 km de la sauvage et de l'Alsacienne Marie-Claire Rueff en 3H19'

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 DIMANCHE 18 AOUT A PRALOGNAN LA VANOISE, départ à 5H du matin devant la mairie de Pralognan, attention pensez à prendre vos frontales

 

 

Un parcours de montagne fabuleux mais difficile, à ne surtout pas négliger

A qu'il est beau...qu'il est beau ce parcours très montagneux avec ses 4 cols : le sauvage col de Leschaux à 2540m, vous le montez à la fraîche, raide au tout début, puis très régulier ensuite avec ses nbx lacets, il passe bien, en haut vous entrez dans le parc national, plus de balisage, vous redescendez sur le refuge du grand bec,puis assez longue descente jusqu'à la route qui vous mènera au 1er RAVITO DE plan Fournier, petite halte à ce ravito animé par des pralognanais fidèles et joyeux,le ravito est convivial...mais il faut vite repartir car la route est longue, une montée raide au roc de Merle puis une longue descente qui vous mènera jusque dans la vallée de Champagny le haut, vous gardez la piste de ski de fond en rive gauche d'abord puis en ligne droite sur 1 bon km avant de repasser de nouveau rive gauche jusqu'au 2éme ravito du Laisonnay, commence alors la longue montée du col du Palais en passant par le refuge de la gliére (fontaine d'eau) cette montée alterne des passages sur la piste 4/4 avec des sentiers assez raides, vous longez quelques alpages et vous finissez par arriver au col du Palais, sur votre gauche vous voyez le refuge du Palais, mais vous n'y passez pas puisque vous basculez sur votre droite direction le domaine skiable puis au pied la vallée de Tignes-Val Claret, attention au 3/4 de la descente, il faut quitter le GR5 qui va vers Tignes et pensez à prendre le GR 55 sur votre droite,,il vous amène direct sur la station ou vous attend un gros ravito, vous êtes au km 37, vous avez fait un bon bout, mais il reste encore 25 km, profitez d'un gros ravito, rechargez vous en sucre lent et repartez motivé pour grimper le col de la Leisse qui culmine à 2750m en partant de 2100m, il monte régulier et lorsque vous arrivez au col, pas de balisage puisque nous sommes de nouveau en plein coeur de la Vanoise, descente avec des replats, on longe les lacs et on débouche sur le refuge de la Leisse ou vous attend toujours le super ravito préparé maison, lors de l'organisation de la grande traversée des Alpes par le GR5 et ses 14 étapes, le ravito du refuge de la Leisse est resté dans toutes les mémoires, de plus ils fabriquent leur pain...fontaine d'eau, allez il faut repartir, descente très agréable jusqu'au pont de croé vie qui vous permet de remonter sur le versant du col de la Vanoise, les 300m de D+ sont redoutables, il peut faire très chaud..., vous rejoignez le sentier balcon du TGV, le prendre à contre sens sur votre droite pour arriver 2 km plus loin au col de la Vanoise, ce passage peut être pénible à cause du vent, vous êtes dans un vallon, de plus vous montez légèrement jusqu'au col de la Vanois eou vous attend le dernier des 5 ravitos, il vous reste un peu plus de 7km de descente avant de franchir une ligne d'arrivée qui vous accueillera avec son enthousiasme et sa ferveur

Marquer dés maintenant la date du dimanche 18 Aôut 2013 sur vos agendas, vous ne serez pas déçus